@anabelenjarrin

Stanislas Germain 

Biographie

Stanislas Germain fait de la musique depuis qu’il a mémoire. La musique l’a toujours accompagnée, depuis les berceuses que lui chantaient sa mère et qui voyagèrent de France jusqu’en Amérique, jusqu’aux disques des Beatles, Dylan, Leonard Cohen et beaucoup d’autres qui l’ont nourri et inspiré. 

 

En grandissant il découvre des musiques et des musiciens venus des siècles passés. Quelque chose du Moyen-âge et de la Renaissance l’appelle. Il étudie au Conservatoire de Montréal, puis à l’Université McGill, et plus tard il termine une maîtrise à l’Université de Montréal. Il joue le luth, le théorbe, les guitares Baroque et Renaissance, la vihuela et l’archiluth. 

 

Son chemin continue en Europe, le mène à Barcelone, où il se perfectionne avec de nombreux maitres à l’Escola superior de música de Catalunya. Entre eux figurent Xavier Díaz Latorre, Pedro Esteban, et Monica Pustilnik. À Barcelone il explore aussi le chant avec Francesc Garrigosa et Arianna Savall. Il chante en s’accompagnant au luth, s’inspirant des chansonniers, mais aussi des trouvères, troubadours, vihuelistes et luthistes de la Renaissance. 

 

Il passe sept années à Barcelone où il commence son métier de trouvère des temps modernes. Il fonde le groupe Les Mariniers de Présent, avec qui il fait la tournée des maisons de la culture de Barcelone. Puis il se produit aussi seul avec son luth et voyage grâce à la musique, il va des Açores jusqu’en Bretagne, en passant par la Colombie. 

 

De retour en Amérique, il dirige un atelier dédié aux musiques anciennes d’Espagne et du Nouveau Monde pour des enfants victimes du conflit armé en Colombie avec la fondation Batuta. Il fait aussi connaitre en concert son premier disque solo The dark side of the lute. 

 

Stanislas invente et joue aussi avec les bois et les outils pour construire ses instruments. Il fabrique aussi ses cordes avec des boyaux de moutons en suivant les rares témoignages de la Renaissance sur l’artisanat des cordiers. 

 

Depuis toujours Stanislas crée avec la musique et les mots, tout ce qu’il vit se transforme tôt ou tard en chanson. La musique des ancêtres qu’il explore lui sert d’inspiration pour donner vie à ses créations. Il poursuit le chemin commencé il y a plus de mille ans par les trouvères et les troubadours. 

  • Facebook icono social
  • Twitter Social Icon
  • YouTube Social  Icon
  • Instagram
  • Icono social de Spotify
  • Icono Social SoundCloud
  • Icono Social Deezer